Partager nos passions

Nos membres exposent leurs passions.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sauschwänzlebahn Une ligne militaire aujourd'hui reconvertie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loup Blanc
Administrateur
avatar

Masculin Lion
Messages : 250
Age : 70
Lieu : Saint-Claude (Jura)
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Sauschwänzlebahn Une ligne militaire aujourd'hui reconvertie   Mar 30 Oct 2007 - 22:42

Bonjour,

Au mois de septembre 2001, après avoir vu une vidéo de Mediatrain au sujet de cette ligne à voie normale en pleine Forêt Noire, tout près de Freibourg en Brisgau, j'ai eu envie d'en savoir un peu plus.
Le soleil n'était pas au rendez vous, mais le spectacle valait le déplacement.


La Sauschwänzlebahn
Le chemin de fer en queue de cochon

Tout d'abord, vite une carte afin de situer cette ligne au nom quasiment imprononçable en français.



et au traçé purement inimaginable.




Dessin © Média Train n°21


Pour ceux d'entre vous qui connaissent le site de Morez dans le Jura, ou la rampe nord du tunnel du Gothard avec les boucles de Wassen en Suisse, ou encore la rampe nord du tunnel de faîte du Lötschberg près de Blausee-Mitholz, toujours en Suisse, on est ici loin du compte.

Certains en Allemagne appelle encore ce site: la Kanonenlinie. Car il s'agissait d'une ligne construite pour des raisons stratégiques. Le but était d'acheminer des trains lourds, voire très lourds, d'armement en particulier, du sud est de l'Allemagne jusqu'en Alsace sous domination allemande depuis 1871. Tout cela en évitant la plaine du Rhin car la frontière au découpage complexe faisait que la ligne rhénane traversait à plusieurs reprises le territoire suisse.

Le mot d'ordre était donc un profil le plus plat possible, on choisit une rampe maxi de 10 o/oo alors qu'un tracé direct permettant de racheter les 231 m d'altitude aurait conduit à une rampe de 26 o/oo.
Peu importait le prix puisque l'ouvrage était militaire. Traverser la Forêt Noire dans ces conditions, avec un point culminant à 700 m, devenait alors un florilège d'ouvrages d'art.(2 fers à cheval, un tunnel hélicoïdal, et un vaste "S" alors que 9.6 Km séparent à vol d'oiseau Weizen à 471 m, de Blumberg à 702 m d'altitude).
La ligne fut ouverte le 20 mai 1890.

En voiture!
Une ligne à voie normale, une locomotive-tender à vapeur type 141T et une rame d'une dizaine de voitures anciennes s'élancent de Weizen



Jusque là rien de particulier;



Mais pour rallier la gare de Blumberg, il va vite falloir monter et pas rien qu'un peu (231m). La vallée se resserre, il est temps de la traverser en conservant le taux minimum de la rampe; c'est alors qu'intervient un premier grand viaduc métallique.



Mais, après avoir traversé, il est juste temps de parcourir une large boucle à 180°, toujours avec la même rampe, et vite il faut à nouveau retraverser la vallée.



Et c'est alors qu'intervient un second grand viaduc, sosie parfait du premier, et la rampe continue. On en comptera finalement quatre: Wutach, Fützen, Epfenhofen et Biesenbach. Ces ouvrages ont tous été calculés pour permettre le passage de canons Krupp de 140 tonnes.



On ne peut malheureusement pas suivre la ligne sur toute sa longueur, et bien sûr, la route ne fait qu'une bouchée de la différence d'altitude. C'est sans difficultés que l'on rejoint Blumberg, que l'on admire au passage une "décapod" qui était capable de remorquer 2 500 tonnes à 50 km/h en pallier,



et que l'on parvient à temps sur le quai pour assister à l'arrivée de notre convoi.



Blumberg, deux heures d'arrêt.

- BUFFET -

Buffet,enfin, façon de parler, encore fallait-il avoir réservé.
Bon on va se débrouiller quand même pour se restaurer, pas sans peine car il semblerait que dans cette partie de la Forêt Noire, on s'efforce de ne pas parler le même allemand que moi! Ce qui donna lieu à un déjeuner assez cocasse!

L'après-midi donc, le soleil semble vouloir être de la partie, alors vite on va se mettre en embuscade et guetter le train qui doit redescendre.



Le voici donc, mais malheureusement, Blumberg ne disposant pas de plaque pour tourner la lok, c'est tender en avant, si l'on peut dire sur ce genre de machine, cheminée en arrière si vous préférez, que le convoi redescend.



Et l'on assiste à nouveau au déroulement de ce tracé impensable.











Voici un résumé rapide des principales caractéristiques des quatre viaducs:


Pour ces quatre photos, © www.sauschwaenzlebahn.de









A Futzen, 14h30, le chef de gare en grand uniforme est sur le quai.
Le train y marque un important arrêt pour ravitailler.





La 141T 86 333 est une lok d'origine autrichienne rachetée aux ÖBB lors de son retrait du service régulier



Faire de l'eau pour la lok, certes un peu, mais le plus important c'est "faire de la bière pour la voiture bar".



La cloche électrique annonce un départ imminent,



En voiture!



Départ!





Et c'est reparti pour le tunnel hélicoïdal et autres amuse-gueules.









INFORMATIONS - RESERVATIONS
Sauschwänzlebahn - Postfach 120
D 78170 Blumberg
Tél: 49 7702 51 300
www.sauschwaenzlebahn.de



René JV, le 31 octobre 2007
Photos © René JV - 15/09/2001


Pour me faire part de vos observations, envoyez-moi un courriel à l’adresse ci-dessous

contact@lataniere39.com

sm9

_________________


Dernière édition par le Jeu 1 Nov 2007 - 10:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monjura.actifforum.com
 
Sauschwänzlebahn Une ligne militaire aujourd'hui reconvertie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [alimentation] Ration de survie pas cher !
» Les lycéens d'aujourd'hui...de mauvais élèves????
» guide de l'automédication en ligne (Vidal)
» Liste des animaleries en ligne.
» placement chien militaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Partager nos passions :: Au fil des rails - Trains d'hier et d'aujourd'hui, réseaux, viaducs, funiculaires, miniature, etc... :: Trains à voie normale, métrique ou étroite - Trains touristiques-
Sauter vers: